Le Maroc en 125 cc Honda CG -en cours

Aller en bas

Le Maroc en 125 cc Honda CG -en cours Empty Le Maroc en 125 cc Honda CG -en cours

Message  Luc le Jeu 8 Nov - 8:43

En allant sur  le  "Forum Moto Ancienne et du 50cc"  
Je decouvre ces photos
Donc avec la permission du coupable " unepatte", voici :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le récit n'est pas mal non plus !   Félicitations  


Histoire d’une 125 CG partie voir le désert….

Courant 2012 il me vient l’envie de partir faire un voyage en moto, pour le printemps 2013, oui !!! Mais où ? Une envie de changer d'air? la crise de la quarantaine? une envie de voir autre chose.
Les recherches vont bon train sur le net, et finalement un tour de la péninsule ibérique vient se mettre en place. Ce sera un tour de l’Espagne et du Portugal !!!
La préparation du voyage commence, itinéraires, prévisions, budget, etc…. bref, tout se met en place doucement mais surement, mon scoot .... ben ouais ! en scoot et en 125 ! pourquoi pas .... ! donc révision du scoot courant avril, départ prévu le 1er mai ….. oui mais voilà, la météo en décide autrement cette année, froid et surtout pluie, pluie et encore pluie ….. le jour du départ arrive et ….. je pars pas. Je suis frustré et suis la météo 3 fois par jour en espérant une accalmie, mais rien, pluie et encore …. Année exceptionnelle , la ou j’aurai du me trouver avec ma tente 15 jours après mon départ ... de la neige, ben tiens!!! …. Et -3° jamais vu en Espagne à cette époque de l’année 2013.
Puis le temps passe, toujours cette envie furieuse de repartir qui rode la nuit dans mes rêves.
Je partirai l’année prochaine ! oui mais échaudé par mon expérience météorologique, partir ou ?
re-recherche, la Grèce ? oui ... pourquoi pas! j'y suis déjà allé et .... un coin ou il fait beau et ou je ne suis pas allé ????
le Maroc ???... je connais pas, je me renseigne, lis un peux tout et n'importe quoi: adopté !!!!
j'ai déjà mon imagination qui travail, des palmiers plein les yeux, des dromadaires, ...
la vie n'y est pas encore trop cher .... oui mais encore l'Espagne a se taper .... je pars du principe que si le destin n'a pas voulu que j'y aille ....
Naaaaaaaan! une ligne de bateau fait Sète/ Tanger aller retour.
ca cogite dans ma tête, le scoot, ca va pas être possible, ne serai-ce qu'une panne de batterie et c'est la cata, plus moyen de démarrer ... et puis les pièces en cas de "coup dur" ... y'z'en ont là-bas????
donc vente du scoot. mais ce sera de toute façon une 125 !! pour le fun et pour voir la tronche des gars qui sont pas foutus de sortir de leur canton si ils ont pas mini 1 litre de cylindrée sous le cul!
et puis, et puis .... c'est ce que j'ai décidé, point.
je recherche quoi comme brèle ? je sais pas? la Rolls des 125 c'est quoi? un truc fiable est impératif, mais pas trop récent non plus, et pas cher, mon expérience me dirige tout naturellement vers du 4 temps, je veux pas risquer un serrage avec un 2 temps . au Maroc d'après les images que j'ai pus en voir, ils ont beaucoup de motos chinoise ... de pales copies de Honda ... haaa! une piste...
et je tombe sur un récit de vie motarde "la belle vie d'un petit mono" c'est bon, convaincu!
je cherche une 125 CG Honda!! mais comme je suis "pinailleur " il me la faut en 12 volt, pour une prise de rechargement, cerise sur le gâteau, je vois que la CG, dernier modèle vendue en France,
arrêt de la production en 2008, because elle est a carbu et ne passe plus les normes euro.
encore un bon point, de l'essence "frelatée" sera avalée par un carbu, pas par l'injection.
ce dernier modèle est en 12 volt, a aussi un frein a disque avant et un démarreur électrique, mais peux se démarrer a la poussette en cas de ... un gros réservoir de 13,5 litres (autonomie de 500 km, je me vois déjà dans des grandes étapes de désert) un moteur culbuté (comme mes harley!) donc pas de chaine de distribution si il faut déculasser, et potentiellement plein de pièces adaptable en cas de .... disponible sur place !
bon, c'est celle qu'il me faut !!!!!!!!! en cette fin d'année 2013 je cherche et j'ai du mal a en trouver une, c'est vrai, que de gueule, c'est pas bandant comme brèle! un utilitaire quoi! donc plus très courant dans les rues ...
quelques jours plus tard, sur le coin coin, je vois ma futur, a quelques kilomètre de chez moi, 900€ a débattre avec 6000 kilomètres au compteur, modèle de 2005!
l'affaire est vite faite, prix final de 800€, mais pleins de petite bricoles a faire dessus, ca tombe bien, je serais sur de ce qu'il y aura de fait dessus et me familiarisera avec son démontage et son entretient.
vidange moteur, vidange fourche avec remplacement des joints spi de la fourche qui étaient secs et fuyaient pour cause de non utilisation et pause de cales pour durcir la fourche qui est une pompe a vélo, purge frein avant avec remplacement des plaquettes de freins (auraient pus faire encore mais vu le prix, je préfère partir tranquille) le kit chaine était nickel! la pose d'un graisseur automatique de chaine (soi dit en passant: c'est génial ce truc!) les pneus seront changés avant le départ, histoire d'être tranquille aussi. batterie, bougie (+1 de rechange) une chaine avec des maillons rapides, un cdi, une bobine, un câble de gaz et d'embrayage + poignées de frein et d'embrayage en cas de gaufre ... 2 chambres a air et des rustines prennent place dans une boite au fond d'une sacoche avec la boite a outils.
janvier, passeport en poche !!! je peux enfin réserver mon billet de bateau ( à la réservation ils demandent le numéro du passeport)
donc ca y est ca se précise, je pars un mois!!! ou ? au Maroc! aucuns lieux de chute, rien! nada!
je connais rien ni personne la bas, tout est prés, juste a rouler pour me familiariser avec ma monture histoire de m'habituer et "fiabiliser" un peu si besoin en attendant le départ.
j'attend fin avril 2014 fiévreusement me demandant bien quand même dans quelle aventure j'ai bien pu me mettre!
entre temps le pote d'un pote ... faisant du raid au Maroc tout les 4 matins ....
le hasard des fois ....
donc Pascal, mon nouveau pote! me prend ma carte du Maroc (Michelin 742) me surligne toute les routes a prendre, celles à ne pas prendre, rectifie la carte en surlignant les chemins qui sont maintenant goudronnés, etc .... et me donnant des points de chutes dans le sud du Maroc avec des contacts et les numéros de téléphone de ses bons plan sur place !!!!
et comme le hasard est sympa, comme quoi, quand un truc se goupille bien ... un beau matin, Franck, un vieux pote perdu de vue depuis des lustres, débarque a la maison, il a changé de taf et travail maintenant sur mon secteur, en discutant je lui fait part de mon projet de voyage et ...passe voir mon pote Mo a Casablanca, un pote de plus de 20 ans ... je le préviens de ta venue au Maroc...
et comme le hasard ... entre temps, comme je prenais des renseignements sur un forum de voyage, j'ai été contacté, par Patrick, un retraité installé là-bas: quand tu viens .... passe me voir!!!!
( si j'avais su, j'aurais joué au loto ...)
j'était a une phase avant le voyage, ou on se pose des questions.......... baaahhhh!
c'est avec la banane au 2 oreilles que le temps défile dooouuucemennnnnt !
comme un môme qui attends noël !
ou un môme qui part en vacances et qui, toute les 5 minutes:
quand est ce qu'on arrive? et qu'il reste seulement 500 bornes a faire ....
le mois d'avril:
météo pourrie .... pour changer .... je regarde la météo chez nous mais aussi de l'autre coté .... le soleil ... la moto a son chargement prêt depuis 15 jours: sacoche de réservoir, sacoches cavalières, tente, sac de selle, une chaise pliante (rigolez! c'est toujours ce qui manque en moto) et très important une peau de mouton pour mon ... séant, car la selle de la CG est .... comment dire... a chier!
et je rêve déjà ....
le jour du départ:
il pleut comme vache qui pisse !!!!!
j'ai prévu de rouler a la cool (oui! je sais, avec un 125 chargée comme une mule ....)
je prends seulement le bateau le lendemain soir, je voudrai descendre a Millau. que par les petites routes en coupant par la France profonde, ben .... 450 bornes sous le froid et la pluie! pas une seule accalmie, je suis dégouté!
j'arrive a Millau, trouve le petit hôtel que j'avais réservé, glacé et trempé!
la pause est bonne, j'apprécie! une éclaircie en fin d'après midi me laisse me promener, j'en profite pour faire un tour sous le fameux viaduc, et un mc do sur le trajet retour a l'hôtel.

le lendemain, pour changer il pleut !!!!!!!!!!!!!!
petit dej avalé en 4 eme vitesse, j'ai le temps, mais je m'impatiente d'arriver a Sète.
je suis pas loin, mais bon, je suis comme ca!
ce n'est que, arrivé a une cinquantaine de kilomètre de Sète que le ciel se dégage enfin!
un beau soleil qui réchauffe le cœur et surtout le moral, j'ai même enlevé ma combinaison de pluie pour les derniers kilomètre.
A Sète, le port est bien indiqué, je trouve presque tout de suite l'embarquement, mais il est 11heure du matin !!! le départ est pour 20 heure!
me voila donc parti dans les rues de Sète a la recherche d'un petit bar/resto sympa, que je ne tarde pas a trouver sur le port, je m'y installe en terrasse, pour profiter du soleil qui cogne généreusement et que je n'avait pas vu depuis plusieurs semaine déjà, ou alors trop rapidement.
l'envie de café (s) puis l'heure de l'apéro, un petit demi, et d'une entrecôte sauce roquefort ...
je m'en rappel comme si c'était hier, presque comme un dernier repas d'un condamné... sauf que lui le condamné.....
 
de nouveau un expresso et je suis parti pour l'embarquement,
tiens! une pompe a essence! je fais le plein, comme ca en arrivant ... je serai tranquille ...
a l'embarquement:
la cohue, le bazar, le gros bordel !!!!
ca court dans tout les sens, les transporteurs, les "civils" qui rentrent au bled, les voyageurs, tous pris d'une frénésie, vite, vite, vite, oh poussez pas ! on a le temps !!!
on embarque dans 5 heures !!! y'a le temps!

une fois placé dans des "starting blocs" (parkings avant le chargement) les véhicules en tout genre avec des chargements tous plus ... comment dire? chargés les uns que les autres ....
je tente de taper la causette avec des motards en BM GS, qui m'ignorent presque ...
ca commence bien ....
puis arrivent 2 gars en MZ , le père et le fils, le fils pas causant, mais le père un bon vivant qui en est a son 20 eme voyage au Maroc, motard lui aussi depuis toujours, le temps est passé comme une flèche.
on a embarqué les premiers (privilège des motos) les affaires posées en cabine, je me retrouve a l'arrière sur le pont avec mes nouveaux amis, a regarder le chargement, les engueulades, etc ....de tout un monde qui m'était encore inconnu (ben ouais ! je suis de la cambrousse, moi! ) pas l'habitude de tout ca ...
et vers 21heure c'est parti pour 36 heures de traversée !!!!!!
puis on a vite squatté une table avec des chaises sur le pont arrière, les places sont comptés !
il y a plus de monde que de places assises, si tu te lève c'est cuit!
on a partager notre casse croute, picoler un peux (beaucoup) profité de l'animation du pont arrière,
la soirée me mets déjà dans le bain, les chichas, les parties de cartes, les engueulades, la musique a fond, bref, un joyeux "merdier" qui mets dans l'ambiance!
le petit matin, 36 heures après être parti:
avant le lever du soleil, passage devant le fameux rocher de Gibraltar, je suis impressionné, je profite de se moment "unique" a voir, je regarde partout, le soleil se lève, dans le détroit, on aperçois les cotes marocaines sur la gauche, les cotes espagnole sur la droite. un moment magique, un lieu magique, être entre 2 continents et les voir en même temps a quelque chose de fabuleux pour moi.

passage en douane, ca c'est fait! je suis sur un autre continent, première fois de ma vie que je mets les pieds sur l'Afrique, émotion(s) ....
sur le parking après la douane, je me sépare de mes compagnons de bateau, et en profite pour changer de l'argent aux banques qui sont dans les préfabriqués. une chose me frappe, il fait chaud!
le soleil brille, c'est tout bon! 37° ....
je suis seul, pas d'itinéraires, j'arrive a un rond point, je regarde partout tout est nouveau pour moi, je prends a droite je roule ....
ooooooohhh! et je m'arrête! ben ouais! tu vas ou comme ca? j'en sais rien!
bon, prends ta carte et regarde vers ou est le sud pour y aller!
ca va, je me suis pas trompé, cette route va aussi vers le sud, mais ma carte me dit qu'une petite route coupe a travers les collines et m'évitera de prendre la voie rapide ou déjà j'ai remarqué que personne ne roule comme "chez nous"...
je trouve la petite route, magnifique, je roule ... oh putain ! sortie de virage, 2 vaches sur la route !
freiiiiiins !! ouf! bon vas y mollo !!! heu, je suis a 40km/h !!! et c'est trop rapide ?.... suis pas arrivé ! ou déjà? j'en sais rien! tais toi et roule ....
puis quelques mètres plus loin: grande cote, virage a droite sans visibilité, un express me double ..
au milieu du virage, 1 vache, et plus effrayant, 2 camions en train de se doubler qui arrivent en face !
j'ai serré a droite autant que la paroi rocheuse le permette, serré les freins, les fesses ... et quand j'ai reouvert les yeux ... tout le monde était passé, je me demande encore comment ...... j'ai senti des courants d'air, entendu des: meuuuh!!! des: tuuut tuuuuut!!!!
je me suis arrêté, ai fumé surement la moitié de mon paquet de clopes .....
bon la vitesse au Maroc, faut pas.... et bien être complètement a droite en entrée et sortie de virage.
même si il y a de la visibilité, ca les dérange pas, les locaux .... bon! c'est pas tout ca ...
j'ai faim.... je suis sur une route paumé dans la montagne, y'a rien, enfin plutôt si, y'a plein de locaux partout, au milieu de rien et de nul part y' a des gens qui attendent au bord de la route ...
un taxi (vieille merco) ou fourgon merco.
je croise aussi des gens, hommes et femmes avec de supers chapeaux genre sombrero, avec des guirlandes de couleur et les sapes qui vont avec, je suis dans un autre monde.
je me dirige vers Chefchaouen, d'après la carte, j'ai eu pas mal de travaux, de routes défoncées, je suis vraiment sur un itinéraire paumé, y'a rien pour boire un coup, manger, ... le paysage, typique du pourtour de la méditerranée.
je fini par tomber sur la route N2, déjà plus de monde, je vois chefchaouen indiqué, je roule je me dis que ce patelin dois avoir quelque chose de sympa, la ville bleu, splendide, avec un camping municipal, d'après le guide du routard...
embranchement, de la N2, petite route qui va vers la ville, derrière moi une grosse merco qui klaxonne et me fais signe, je stop, un problème? je commence a regarder mon chargement ...
dis m'sieur, tu veux acheter du kif ?
euh! nan! c'est pour ca que tu m'arrête?
je repars, un peux furax, et la l'odeur du "maquis" dans ce coin, je vous dis pas, ca prends a la gorge!
je croise plein de mômes me faisant signe avec de gros paquets marron a la main enveloppés dans du plastique ... je trace.
et cette odeur qui fini par être limite insupportable tellement c'est fort, partout dans la montagne, beurk !
je trouve facilement le camping! sur la hauteur de chefchaouen. je vois le gardien dans sa guitoune, c'est combien? 45 dirham.
y'a moyen de manger? il me répond: va voir au fond du camping...
et la bas on me répond: trop tard c'est plus l'heure ....
ca commence bien! je plante la tente, et vais faire un tour voir cette fameuse ville bleu ....

elle est plus jolie en photo sur les guides .... tout les 10 mètres on veux te refourguer du kif, les mecs ont les yeux dans le vague, la ville est crade, y'a des junkys européens avec des Bedos comme ace.
bref je remonte au camping et essai de tailler le bout de gras avec des camping caristes, juste une petite dame avec qui j'ai pu échanger quelques mots, les autres t'ignorent complètement, tu dis: bonjour! pas de réponses même pas un regard, rien! ils sont curieux les touristes dans ce pays, tous très froids, je comprend toujours pas pourquoi en voyage les gens tirent la gueule, moi c'est l'inverse, a la maison je suis quelqu'un de froid, je m'extériorise en voyage, c'est tellement plus sympa de faire des rencontres, de se raconter des anecdotes, des bons plans, .... m'enfin! c'est comme ca! tans pis .
j'arrive a me faire cuisiné un tajine commandé pour le soir 20h! a 19 h j'étais déjà en place ....
le fameux tajine Marocain!
on m'a apporté vers 21H, un plat en alu cradingue, avec un chapeau pointu en alu (c'est le plat qui donne son nom: tajine, les recettes son presque infinis, mais ont toujours le même nom), un morceau de poulet infâme avec ce qui a du être des frittes avant de cramer, et du pain. pour une découverte ! c'en fut une pour moi! le plat n'a jamais du être nettoyé de sa vie et je me suis même demandé si le poulet n'était pas d'origine du siècle dernier comme le plat ..
j'entends hurler a la nuit tombée dans une tente plus loin, je vais voir mais pas trop vite non plus.
un jeune couple qui avait monté la tente mais ne l'avait pas fermée ... des chats sont rentrés et on pissés après tout dans la tente, duvet, tout quoi ...
je me suis précipité voir la mienne ... elle était bien fermée... ouf!
ouais!!!!!!!!!!!!!!!!! y'a pleiiiiiiiiiiin de chats partout au Maroc !!!!!
après la nuit qui fut plutôt bruyante, les équipes qui partent aux "champs" des grosses cylindrée en échappements libre, des rodéos sauvage pendant la nuit .... et 3 mosquées dans le patelin en bas, avec les appels qui vont bien (couché du soleil, levé du soleil, levé de la lune, couché de la lune et milieu de la journée) et les trois n'ont pas la même pendule ... donc en décalé et sa braille sèchement, on s'imagine, vu le ton très sec, voir même très très sec, que c'est pas un chant d'amour, du moins, c'est comme ca que mon oreille l'interprète.
au matin j'ai pris le guide du routard et l'ai mis a la poubelle ..... t'en foutrais moi ,du chefchaouen, ville bleu magnifique et chaleureuse.
je vais faire confiance a mon instinct, c'est plus sage. mais c'est pas tout ca,
ils sont ou les dromadaires et les palmiers? dans le sud pardi!
me voila donc reparti, direction Meknes, 43°.....
quelques kilomètre après chefmachin, un petit troquet sur le bord de la route me fais signe, la dalle, j'ai pas petit déjeuné, je commande un café (qu'il est bon!), jus d'orange (une tuerie!), hummmmm! ca fais du bien. le paysage change, les bords de route sont plantés d'eucalyptus, il y en a des balèzes... puis d'un coup sa ressemble a... la Marne ...
une succession de montées et de descentes, par contre la végétation est cramée, jaunie (dire que chez nous le printemps démarre ...) j'arrive vers une source (ou fontaine publique) des dizaines de gamins partout avec des bidons, des bouteilles, a pieds, ou sur des attelages d'ânes, de chevaux, avec des citernes faites en bidons de 200L, pas mal sont en hayons, ca me fais "bizarre" (pas "l'habitude"), j'ai toujours du mal avec les mômes, autant un adulte "malheureusement" on s'y fait, mais des mômes ... dur pays! je me rends compte de l'importance de la flotte, certains font jusqu'a 20 bornes a pieds avec leurs bouteilles .... et des pas biens vieux ....

avant Meknes, une étape a voir: Volubilis, ruines romaines incroyables! magnifique! arrêt obligatoire! un site de plus de 40 hectares, avec des mosaïques, des colonnes ... j'ai mitraillé, l'appareil photo, batterie vide!
sur les conseils de mon pote, au Maroc, pour manger, tu t'arrête uniquement dans les bouis-bouis! même s'ils paraissent infâmes, ou il y a plein de monde, et tu t'arrête un peux tard, comme ca avec le débit, ce qui "craint" a déjà été servi (un peu comme chez nous avec les restos routier) j'ai suivi le conseil: je vois une carcasse de ? (viande) des alignements de bidons avec le charbon de bois qui fume devant. tu commande la viande au boucher et un gamin te la fait cuire aussitôt au bbq en brochettes, ou en ce que tu veux, avec les épices et tout et tout (frittes, pain, salade marocaine, olives, etc..)
je me suis régalé !!!!!!!!!!!!!!!!!!! premier VRAI repas en terre marocaine !!!! une tuerie! et 30 dirham ... même pas 3€ l'eau et le café compris .... ca me laisse songeur ....
arrivé a Meknes, pas moyen de trouver un hôtel, tous complets un séminaire de je sais pas quoi, je voulais pas de camping, chefmachin m'est sorti par les trous de nez.
et ben.... on continu a rouler alors, direction Azrou, oui mais pour sortir de Meknes bonjour le bordel, pour les directions dans les villes il n'y a pas de panneaux ou très peux, ils sont en entrée de ville, a toi de suivre la bonne direction. enfin, je me suis paumé de chez paumé! je me suis retrouvé sur une petite route derrière tout les grands domaines agricole, façon grandes fermes viticoles du bordelais. et la j'ai vu! la misère du monde, comment sont parkés les ouvriers de ces fermes .... une horreur ! Les camps de roms de chez nous, c'est le club med la bas, et sur des kilomètres .... honnêtement j'ai eu un choque en voyant ca... des milliers de personnes, brrrrrrrrrrrrr! j'en ai encore froid dans le dos, et j'ai roulé, roulé ...

avant Azrou, d'un coup, un panorama de film !! je stop a un point de vue! c'est beau, des montagnes a perte de vue partout autour de moi, des grands espaces, un truc de fou!
mais la journée commence a être bien entamée, je descend sur la ville et prends le 1er hôtel qui passe, je suis pas déçu! ancien 5 étoiles ou un truc du genre, pas en ruine mais pas neuf non plus, avec toute les infrastructures de son ancien rang, piscine vide depuis.... terrain de tennis devenu... dortoir a moutons .... etc ... et surtout des cigognes partout sur le toit de l'hôtel, et la j'ai mangé un super tajine, un vrai, avec le plat en terre, avec le fond tapissé d'oignons confis avec du cumin, des petits légumes, huuuummmmm!!!  ....... des piaules de 70m2 bref le grand luxe.

le lendemain 16°... au petit matin... qui passe a 21° le temps de charger la moto...en sortie de la ville tout de suite la foret de cèdres de l'atlas, c'est beau, mais ....ca grimpe ...

traversée de la foret des singes, j'en vois pas un seul ... j'apprendrai plus tard qu'ils sont pas matinaux, des feignasses quoi! faut pas espérer les voir avant 9/10 h du matin... pas le temps d'attendre, vu que je sais même pas ou je vais manger ni ou crécher ce jour! je suis pas encore bien acclimaté, je peine a être a l'aise, les gens sont .... particuliers, je me sens "agressé" en permanence.
pour exemple: tu t'arrête pour pisser, fumer, boire un coup a ta bouteille, faire une photo! tu peux être sur que y'en a un qui sort, tu sais pas d'ou et qui veux te taxer quelque chose, ou te vendre un truc, voir les deux, c'est impressionnant ! même au milieu de nul part, t'es dans le désert, tu t'arrête, il y a quelqu'un qui sort de derrière un arbre, un rocher, une dune ... "y sont balèzes"
et si tu donne rien tu te fais traiter de trucs qu'il vaut mieux ne pas comprendre .
alors j'ai pris l'habitude de faire un arrêt pipi, plus loin un arrêt clope, etc ... pour qu'ils n'aient pas le temps de rappliquer, bon, c'est chiant mais ca m'a permis de faire plus de 800 photos .....

passé la foret me voila a plus 2000 m d'altitude, c'est grandiose, des paysages beau, mais beau ...
des montagnes a perte de vue, de la neige sur les plus hauts sommets, des petits bouts de foret de cèdres qui s'accroche, au milieu de ce plateau désertique, avec des troupeaux qui paissent au loin suivi par des bergers ... puis la descente sur Midelt , la température remonte en flèche, 45° c'est bon de cruiser tranquille sur des kilomètres, la national est limité a 80 km/h de toute façon. Les arrêts café (il est bon leur café, chez nous ca devient rare), bouteilles d'eau, des bouis bouis partout, pas de problèmes de carburant non plus, des stations partout, sur le bord des Nationales. on trouve de tout partout, on se fait des idées des fois....

fotos*****

on sent que le désert n'est plus très loin, les plaines désertiques, les canions, les paysages sont magnifiques, les gens ont l'air plus cool depuis Azrou, je les trouve moins "agressifs" ... bon, j'ai pas mal roulé, je trouve un petit camping a la sortie d'Er-Rachidia, une petite oasis, un petit paradis je choisis un emplacement pour la tente sous les palmiers, Yousef, un des "petits" gardiens me prends sous son aile, m'aide a monter la tente, me prête même un tapis pour mettre sous la tente, il m'invite a manger le soir un tajine avec lui et ses copains, bonne mentalité, j'apprends qu'il est berbère, la fin de soirée je la passe avec mes voisins de camping, Hervé et Ginette, un couple de retraités de l'Ariège, des gens adorables (j'ai perdu leur adresse) ils viennent depuis 25 ans et connaissent tout le monde sur le camping. Dans la nuit j'entends des "trucs" qui tombent sur ma tente, poc, poc, poc... je sors et mets un moment a comprendre : des dattes de l'année dernière qui tombent, poussées par les nouvelles de cette année, me reviens alors en tête, un récit similaire, des "carnets du bout du monde" de Fred Tran Duc, un grand voyageur en moto, lui c'était sur les bords de la mer rouge...poc .... je m'endors comme un bébé en rêvant de désert....poc... le lendemain il ne me reste pas beaucoup a rouler pour atteindre Merzouga, chez Ali, je l'ai appelé, il m'attend, il m'a été recommandé par mon pote. je traine donc sur le camping, Ginette et Hervé m'offre le café. je dépanne des amis a eux camping cariste aussi, et en panne avec une méhari (coup de bol j'en ai restauré plein) je suis invité a l'apéro a midi, et son épouse me fait un sandwich aux rillettes du mans pour le repas du midi, car eux sont invités chez des amis dans la ville voisine (c'est con les détails que l'on peux se rappeler) départ sur merzouga, 47° ... y fait pas froid!!!

je stop sur un point de vue qui surplombe une palmeraie sur les gorges du ziz, j'avale le sandwich au rillettes rapidement (et cogite sur la durée de vie de la rillette (ou plutôt de la mienne) par une température de prés de 50° ...), la vue est terriblement belle, plus que ce que j'en avais rêvé... de plus en plus de désert, je guette le 1er dromadaire, j'en ai encore pas vu un depuis que je suis au Maroc ... des vagues de chaleur brulante, se succèdent au fur et a mesure que je roule, le thermomètre électronique, derrière la bulle me donne un 47/48°. des gros tourbillons de chaleur traversent plusieurs fois la route ... je guette les premières dunes ... ca y est les voila ... les dromadaires aussi ...

je fini d'arriver chez Ali, salut, je suis un copain de Pascal .... et la, j'ai été reçu comme de la famille ....je suis resté 3 jours, trop court ..... le désert, j'en suis tombé amoureux, les berbères (les vrais dans le désert) aussi .... (j'y suis retourné en famille, au printemps, et ma femme est aussi conquise que moi)
je suis descendu par la piste, jusqu'a la frontière Algérienne ( pour le fun ) fais des balades dans les dunes, regardé des couchers de soleil de la mort qui tue !!!! un petit trail aurait été le bienvenu ... la prochaine fois .....
sinon, ma petite brèle se fais complètement oublier, sa tourne comme une horloge, pas un raté, une merveille. je vérifie systématiquement le niveau d'huile tout les matins elle ne m'a jamais mangée une goute d'huile de tout le voyage! le graisseur automatique fait son boulot, pas encore touché a la chaine .... Aussi je m'aperçois que j'ai pris 10 fois trop de trucs, trop de vêtements, dans le désert on transpire pas ! enfin si, mais il fait tellement chaud que la sueur s'évapore aussitôt. pour la lessive, le temps de se retourner pour prendre un autre vêtement que le premier est déjà sec, pareil pour les chaussettes, 2 paires aurait suffit, slips aussi, je traine avec moi un duvet qui me sert a rien (température moyenne de 45°) tout mon équipement de pluie (mais la j'ai pas le choix, faudra bien rentrer...) blouson, bottes, l'envie de balancer des trucs m'a traverser l'esprit des fois ....
par contre, moi je consomme! et plus que ma brèle, sur des étapes elle est descendue a 2l/100, la qualité de l'essence est bien meilleur que chez nous, flagrant (revérifié avec ma caisse cette année 2015)
moi par contre jusqu'a 10 litres de flotte par jour !!! je coutait plus cher que la moto!
a propos de la flotte, évidement elle est bouillante, quand on veux la boire dans la bouteille, c'en ai même imbuvable, tellement elle est chaude. Le truc, c'est d'ouvrir le bouchon, et attendre un peu, si la bouteille est trop remplie, en vider un peu, et tourner la bouteille (sans le bouchon) pour remuer l'eau, et bien c'est impressionnant la vitesse a laquelle elle se refroidit!!! l'eau ne chauffe pas dans le désert (les piscines des hôtels dans le désert sont glaciales)... pourquoi ? j'en sais rien! si quelqu'un a la réponse ... je pense a une histoire de taux d'humidité dans l'air (?) traditionnellement, ils conservent l'eau dans des grands pots en terre, couvert simplement avec un linge et la flotte est vraiment fraiche. Pour la même raison, je pense, la tradition du thé toujours servit bouillant, là-bas au bout de trente seconde il est tiède, et 2 minutes il est froid.
un début de petite tempête de sable, j’étais pas tranquille en descendant sur la frontière algérienne
que j'aime le désert .... je m'en lasse pas ...  

a propos de la flotte, évidement elle est bouillante, quand on veux la boire dans la bouteille, c'en ai même imbuvable, tellement elle est chaude. Le truc, c'est d'ouvrir le bouchon, et attendre un peu, si la bouteille est trop remplie, en vider un peu, et tourner la bouteille (sans le bouchon) pour remuer l'eau, et bien c'est impressionnant la vitesse a laquelle elle se refroidit!!! l'eau ne chauffe pas dans le désert (les piscines des hôtels dans le désert sont glaciales)... pourquoi ? j'en sais rien! si quelqu'un a la réponse ...  je pense a une histoire de taux d'humidité dans l'air (?)
Oui, je pense que c'est ça... Echange calorique optimal à cause de la très faible hygrométrie (pas d'isolation par des molécules d'eau en suspension), donc les liquides chauffent vite et refroidissent tout aussi vite.
Par contre, les piscines, il y a à la fois une histoire de masse (volume d'eau) et la perception de la différence entre la température de l'air et celle de l'eau.


*****************EN COURS*************
( c'est un péplum ça va être long pour tout poster mais ça vaut le coup ; dans les lignes postées manquent les fotos qui viendront après )
Luc
Luc
Admin

Messages : 206
Date de naissance : 10/03/1953
Date d'inscription : 13/06/2018
Age : 66
Localisation : 94/06 France - T100R/US 70

http://tr500u.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum